Domaine Pignier

    • fr
  • news

    La chasse aux gourmands…

    Il y a un an, c’est le cœur lourd et le regard abattu que nous comptions par milliers les bourgeons victimes du gel. Cette année, c’est à une profusion de pousses que nous avons à faire face et c’est à un rythme soutenu que les 24 mains de nos 12 chasseurs de “gourmands” s’agitent avec une incisive précision sur les pieds comme dans les ceps. De plus, non contente de jouer le jeu de l’abondance qui nous oblige à un ébourgeonnage sévère, c’est avec une incroyable rapidité que mère nature a tout fait pousser en nous obligeant à garder depuis près d’un mois l’œil vif vissé sur les rangs et cela, quel que soit le temps.

    > read more

    Un peu de 500P ? Un soupçon de 501P ?

    Allez, un petit peu des 2…

    Si nous sommes conscients que ces désignations n’ont pas pour atout premier la poésie du nom, nous savons que nos vignes sont devenues d’inconditionnelles fans de ces préparats. Comme chaque printemps c’est avec soin que nous les concoctons et comme chaque année, c’est à doses homéopathiques que nous les utilisons. 500P pour désigner la bouse de corne (1000 cornes déterrées en avril dernier) et 501P pour parler de la décoction de prêle et silice.

    > read more

    Guyot Simple et Guyot Poussard

    Pendant que la récolte 2017 vit tranquillement sa vie dans nos caves du XIIIe siècle, nous prenons chaque jour le chemin de nos vignes pour prendre soin de nos ceps.

    Le moment est favorable à la taille, acte primordial duquel dépend la qualité des futures productions 2018 que nous rêvons déjà prometteuse.

    Si la technique couramment pratiquée dans le Jura est celle d’une taille longue en courgées (Guyot Double), nous taillons depuis très longtemps nos vignes plus courtes (Guyot Simple principalement) pour d’une part diminuer les rendements et d’autre part bénéficier d’un feuillage moins dense. Cette technique nous permet ensuite d’appliquer de façon plus aisée mais surtout plus homogène nos différents préparats biodynamiques.

    Enfin, notre soif d’expérimentations étant intarissable, d’expérience en expérience nous avons commencé à pratiquer une nouvelle taille « très courte » appelée : Guyot Poussard.

    Celle-ci offre les mêmes atouts que la Guyot Simple mais présente en plus l’avantage de respecter les flux de sève, faisant ainsi naturellement barrage aux maladies du bois.

    > read more

    The wine estate was planted on the slopes of Montaigu during the 13th century by Carthusian monks.

    In 1794 the Pignier family bought the monks’ estate as national property.

    Today, Jean Etienne, Antoine and Marie Florence represent the seventh generation of winemakers, perpetuating their family tradition, yet converting their vineyard to biodynamics in 2002.

    They offer the complete range of wines from the Côtes du Jura appellation: white wine made from the Chardonnay and Savagnin varieties; red wine made from Poulsard, Trousseau and Pinot Noir; Crémant du Jura (sparkling wine) and Macvin (liqueur wine); Vin Jaune (yellow wine) and Vin de Paille (straw wine), all grown on the best slopes in Montaigu.

    Nous rejoindre sur Facebook